Franz Liszt - Orgue - Yves Rechsteiner

Franz Liszt

Orgelwerke

Orgue -

Monique Simon mezzo-soprano
Amandine Beyer violon
Yves Rechsteiner orgue Lagedast de la cathédrale de Schwerin
Résumé

Franz Liszt est l'un des compositeur majeur du XIXème siècle. Pianiste virtuose, il a eu une influence décisive sur le monde de l'orgue en y transposant l'approche brillante qu'il avait du piano, tout en défendant une esthétique musicale qui redonne à l'orgue son caractère sacré.

Ce programme est un hommage aux deux concerts d'inauguration de l'orgue de Merseburg en 1855 et 1856, où Franz Liszt créa ses deux œuvres les plus marquantes : le prélude et fugue sur Bach et la Fantaisie sur le Prophète.
Comme à Merseburg l'orgue accompagne la voix et le violon dans plusieurs pièces de Mendelssohn et Bach, transcrites dans l'esprit de l'époque.

L'enregistrement, réalisé sur un orgue jumeau de celui de Merseburg, permet de baigner dans les sonorités tantôt éthérées, tantôt grondantes qui inspirèrent Franz Liszt.

Presse

« L'incroyable Ladegast de Schwerin (...) confère à ce CD singulier un climat alliant distance et étrangeté. (...) D'une virtuosité tranquille privilégiant la poésie, Yves Rechsteiner déplace le point d'équilibre du B.A.C.H. et même d'Ad nos sur le plan dynamique : la facture allemande permet des nuances inouïes (ppp, voire pppp). »

Le Monde de la Musique - Michel Roubinet, octobre 2004

« Malgré de récurrentes instabilités de vent, l'instrument est toujours étonnant. (...) Le beau géant de Ladegast réagit au traitement énergique qui lui est administré en déployant sa placide mais imposante puissance. Les ensembles gambés et les flûtes sont magiques (...). Il passe dans cet enregistrement « une nuée sombre de terreur mystique et de religieuses tristesses » que Sand a retenue du jeu de Liszt à l'orgue, il s'y lève des « orages désirés » qui sont bien ceux du romantisme. »

Diapason - Paul de Louit, septembre 2004

« Monique Simon interprète d'autre part l'air Jerusalem, die du tötest die Propheten extrait de l'oratorio Paulus de Felix Mendelssohn. Forte de son splendide aigu et de son grave imposant, la cantatrice illumine cet air avec une grande émotion. »

Pizzicato - RéF, novembre 2004

Récompenses
5 de Diapason
Galerie
Crédits photo Robin Davies

copyrigth © 2010 codesign - propulsé par FLUID